Que faire à Paris, le site de la Ville de Paris pour dénicher bons plans culturels, sorties et activités.
+
Plus de critères
  • Gratuit
  • Par âge
  • Enfants


    Ados


    Âge


  • Quand ?
  • Visualisation des jours de la semaine
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  






    h h
  • Quoi ?
  • Type d'évènements

    +Evènements
    +Expos
    +Spectacles
    +Activités

  • Où ?
  • Adresse ----

    Arrondissement


    Plein air

  • Accessibilité
 

¤ > Événements / Salon /

Partager cet article : Imprimer
Laura Gethen-Smith

Rendez-vous international de l’art abstrait depuis 1946, le Salon Réalités Nouvelles est celui de toutes les abstractions en peinture, sculpture, dessin, gravure, photographie et vidéo. Il réunit chaque année 400 artistes de la scène abstraite contemporaine.

 

Unique en Europe, le Salon Réalités Nouvelles est le salon de l’Abstraction. Organisé par des artistes pour des artistes, français et internationaux, c’est un territoire de rencontre entre ces artistes, leurs œuvres, les collectionneurs et le public. En choisissant de se tenir au même moment que les foires parisiennes qui présentent des galeries triées sur le volet, le Salon Réalités Nouvelles s’impose comme une alternative aux grand-messes que sont devenues la FIAC et ses manifestations parallèles… Le Salon Réalités Nouvelles n’est pas soumis aux lois du marché de l’art, il n’a pas non plus vocation à pérenniser une forme artistique ni à revendiquer un rôle de légitimation académique ou d’avant-garde.

 

Depuis sa première édition en 1946 – faisant suite à la réunion, en 1939, sous la férule de Robert et Sonia Delaunay, de deux associations, Cercle et Carré et Abstraction-Création – le Salon Réalités Nouvelles a toujours été organisé par des artistes. C'est aujourd’hui la septième génération qui œuvre, sous la présidence d’Olivier Di Pizio, peintre et plasticien. Comme un ADN de son origine, le salon est divisé en deux grandes entités qui le structurent : dans la partie gauche, l’abstraction géométrique et minimaliste, dans celle de droite, l’abstraction informelle et haptique dite “section peinture”. Au cœur du salon, dans chaque alvéole, dans des allées, la sculpture prend toute sa place en contrepoint. Des espaces dédiés sont réservés aux œuvres sur papier, dessin, gravure, photographie, ainsi qu’à la vidéo, donnant au mieux une vision de la scène abstraite contemporaine.

 

Au cœur des 400 exposants et des 4000 m2 d’exposition, la section arts et sciences s’installe. Le groupe Labofactory, l’artiste et physicien Jean-Marc Chomaz (directeur de recherche au CNRS et professeur à l’Ecole Polytechnique), l’architecte designer Laurent Karst, ainsi que des chercheurs du Laboratoire Ondes et Milieux Complexes (CNRS, Université du Havre), présentent plusieurs œuvres dont Exoplanète, une installation réalisée avec du phytoplancton bioluminescent.

 

Poursuivant sa politique d’invitation faite aux jeunes, le salon confie aussi une carte blanche à un enseignant d’une grande école d’art pour présenter les travaux de jeunes artistes, futurs ou récemment diplômés, dans une section qui leur sera dédiée.


Enfin, accompagnée d’un colloque (samedi 24 octobre à 16h), l’exposition “Après Malevitch 1915” célébrera le centenaire de la première exposition suprématiste présentée par Malevitch à Saint-Pétersbourg en 1915, et intitulée “Dernière exposition futuriste de tableaux 0.10”, avec le non moins fameux Carré noir sur fond blanc. Référence historique, l’exposition radicale et scandaleuse, pied de nez à l‘art bourgeois, est un acte de foi en la modernité et en son “avenir radieux”. Icône de cette orthodoxie picturale, la photographie noir et blanc de l’exposition et de son accrochage mythique circule aujourd’hui librement sur Internet. C’est à partir de cette image que les artistes des Réalités Nouvelles proposent un remake de l’exposition de 1915 pour en célébrer à leur manière le centenaire. Au cœur du salon, un espace présentera des œuvres contemporaines inspirées de l’exposition de 1915 dans un accrochage à l’identique. Il ne s’agit pas d’un fac-similé mais d’une totale réinterprétation, d’un hommage à la première grande exposition d’art abstrait, qui constitue l’ADN du Salon Réalités Nouvelles.


Avenue des Minimes
75012 PARIS

Plus d'infos sur ce lieu

C'est terminé!

Du dimanche 18 au dimanche 25 octobre 2015

Accessible PMR Accessible Sourds / Malentendants
    • Ligne 1: Château de Vincennes (414m)

      Ligne 1: Bérault (419m)

    • route de l'artillerie - 75012 paris (154m)

      pyramide entree parc floral - 75012 paris (378m)

Gratuit


Salon Réalités Nouvelles
Site Web

Signaler un abus
Une idée d'un internaute